Design' Special << Automn War >> par Devil - Toute reproductin interdite.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guiding Light - Free-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Eternelle
Admine Musette - Où est ma couronne ?
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Guiding Light - Free-    Lun 30 Aoû - 15:38




    Que sommes nous quand le ciel bas pèse comme un couvercles ? Il nous verse un jour noir et plus triste que les nuits ; quand la Terre est changée en un cachot humide où l'espérance, comme une chauve-souris , s'en va battant les murs de son aile timide et se cognant la tête a des plafonds pourris ; quand la pluie, étalant ses immenses traînées, d'une vaste prison imite les barreaux et qu'un peuple muet d'infâmes araignées viens tendre ses filets au fond de nos cerveaux , quand des cloches tout a coup sautent avec furie et lancent vers le ciel un affreux hurlement, et quand de longs corbillars , sans tambours ni musique , défilent lentement dans notre âme; l'espoir vaincu, pleure et l'angoisse atroce, despotique , sur mon crâne plante son drapeau noir .
    Il faut regarder le monde et se demander pourquoi il est ainsi, peut-être qu'une force a voulu que ce soit comme ça, peut-être que c'était prévu, peut-être que ça devait finir comme ça ou alors commencer de cette manière. Tout cela ne sont que des suppositions, personne ne sera la vérité, jamais. Dans le monde il y a ma mort, et si c'était ma seule solution, si la mort était la seule solution pour que je m'en sorte vivant ? Je suis bien là, en haut, en haut de tout. Les autres n'auront pas besoin de moi, j'ai tellement était un poids mort pour eux, qu'ils ne seront pas déçus par ma soudaine disparition. J'ai mal trop mal, je souffre, trop à mon gout. On dit que mettre fin à sa vie est lâche mais je ne le pense pas. Oui car quand un corps touche avec violence le sol, quand une balle déchire une tempe il nous reste 4 secondes.
    Vous savez, 4 secondes, c'est le temps de dire au revoir, le temps de dire je t'aime, le temps de dire merde, le temps de dire je n'oublierai pas. 4 secondes, ça peut paraître insignifiant, mais 4 secondes avant de mourir, on est vivant. Il n'y a pas de bilan, comme on pourrait le croire, ni de best-of de notre existence. Il y a la vie, comme on la connait. Et souvent, il y a la douleur. C'est elle qui nous tient ici. C'est quand on arrête de souffrir que la vie s'échappe. Alors, 4 secondes avant votre mort, vous pouvez choisir de dire au revoir à ce monde qui vous a vu grandir, je t'aime à la personne qui partage votre vie, emmerder les autres une dernière fois où tout simplement vous taire.
    Dans tous les cas, vous n'avez qu'un choix possible, alors choisissez-bien, c'est peut être la décision la plus importante que vous ayez à prendre.

    Le jour et la nuit, le Soleil et la pluie, l'amour et la haine, le mépris et le respect, l'été et l'hiver, le blanc et le noir, la vie et la mort, Muse et Muse.
    Des contraires il ne faut pas être professeur de Français pour le voir et le comprendre. Le jour et la nuit d'abord: Le jour c'est le cycle visible du soleil et la nuit le cycle visible de la nuit, jamais on ne pourras voir les deux ensemble, si c'est le cas posez-vous des questions sur votre santé mentale.
    Le Soleil et la pluie pour continuer: Bien le soleil est le centre de notre galaxie, une "super étoile", le pluie est l'eau qui s'écoule des nuages, lorsque il y de la pluie il n'y a pas de Soleil, c'est logique. L'amour et la haine, pour ceci c'est bien plus complexe car malgré qu'ils soit contradictoire on peut éprouver ses deux sentiments en même temps et pour la même personne. Le mépris et le respect: Inutile de les définir, mais eux ils ne son pas fait pour aller ensemble, c'est soi l'un, soi l'autre. L'été et l'hiver sont elle deux saisons l'une chaude et l'autre froide, jamais elle ne pourrons ce rencontrer, soyons réalistes, ce sont des périodes de l'année! La vie et la mort pour finir en beauté et en complexité car la vie et la mort c'est certainement la plus puissante des contradictions, ce n'est pas moi qui vais pouvoir vous donnez des explications alors que personne n'a jamais trouvé. Du moins ils n'on pas suffisamment cherché à mon humble avis.

    Comment te décrire au travers de mes souvenirs, Oh mon amie, que tu me manque, que ta chaleur me manque, que ta joie me manque. Je suis si seule et pourtant je suis à la tête d'un clan, j'ai le sentiment qu'en faisant cela je t'ai trahie une deuxième fois mais que voulez-vous, on ne choisit pas toujours. Je pensais que tout serai plus simple une fois le temps passé oublié mais en réalité tout est de plus en plus complexe, au delà des préjugées qui me concernes beaucoups de personnes me tounent le dos mais heureusement beaucoups me sont fidèles. J'aime et je déteste ce sentiment à la fois, je suis libre et je hais les ordres pouratnt je suis aujourd'hui forcée de faire attention à mes paroles et à mes actes, je n'aime vraiment pas cela, on dirai que je limité dans ma vie, et des limites je ne m'en suis jamais donné, je dois maintenant faire un choix, les autres ou moi. Comment dire, c'est un choix totalement impossible et je ne peut prendre une décision seule pourtant personne n'est là pour m'aider, j'ai beau regarder à droite, à gauche, devant et dérière aucun être capable de me comprendre, que des gens là pour me juger et pour me regarder d'un mauvais oeil. J'ai souvent cherché à comprendre maintenant je ne réfléchit même plus, je fonce, c'est une solution plutôt radicale mais c'est la seule qui est valable dans ma situation. Je veux juste vivre ma vie comme bon me semble mais cela est malheureusement un rêve, un rêve qui ne deviendra jamais une réalité. Je voudrai simplement revenir en arrière et réparé toutes mes erreurs, ce serai un dur labeur mais peu m'importe, aujourd'hui je regrette, je regrette pour la première fois de ma vie. Le regret, un sentiment jusque là inconnue par mon esprit, une sensation tellement étrange et déroutante, une nouvelle vision de la vie habite désormais mon âme, une vision bien plus sombre et bien moins naive, une nouvelle vie, entouré de personnes qui me verrons différente mais véritablement moi, pas une pâle copie de mon caractère, je ne me cache plus, je suis ce que je suis.

    Une odeur me sortie de mes pensés, celle du Clan du Tonnerre, il y eu un bruit puis plus rien. Je fermai les yeux et pensait à nouveau, là étendu sur une pierre près des Quatre Chênes.





_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


E t o i l e . E t e r n e l l e .
Depuis quand je meurt pas ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Lun 30 Aoû - 16:31

Un vent frais se perdit dans les herbes hautes. Ca soufflait, ce jour-là. Fallait que je me plaigne à la météo, moi ...

Plongeant non sans satisfaction ses crocs dans la chaire tendre de la souris qu'elle venait de tuer, la jeune chef pensait à tout et à rien. Ses pensées vagabondaient un peu de partout, surtout vers ses responsabilités et il fallait d'urgence qu'elle arrête de penser à tout ça. C'était bien sympas, être une meneuse de Clan, mais fallait tout de même limiter les fonctions. De plus, le devoir l'apellait sûrement bien plus qu'un rongeur. Bref, Etoile Perdue ne voulait pas se soucier de ceci pour le momment, vous l'aurez comprit. Elle, tout ce qu'elle voulait, c'était être tranquille pendant un petit moment avant de reprendre ses activités quotidiennes. La chatte noire ferma les yeux et savoura le sang dans sa gorge.

C'était certes une belle journée de fin d'été, mais un vent froid venant du nord balayait tout sur son passage. Le soleil brillait, disparaissait et revenait à des intervalles iréguliers. Les nuages filaient comme des flèches dans le ciel. Quelques oiseaux de proies volaient en cercle dans l'horizon, à la recherche de quoi se mettre sous la dent. Etoile Perdue dépeça la souris et mangea tout ce qu'elle aimait dedans, donc, pas grand chose. Elle enterra ensuite de tout les organes gênants un peu plus loin avant de reprendre son festin.

*Vent perdu dans les herbes et insectes nécrophages, tout ce dont on aurait pas besoin pour manger ...*

Telle était la pensée de la meneuse du Tonnerre. Elle se dépêcha de manger avant de regarder le ciel. Et si ... Et si elle dormait un petit peu pour se remettre les idées en place ? Ouais, pourquoi pas, après tout, elle faisait ce qu'elle voulait. Sans attendre, elle commença à marcher et à fureter un peu de partout pour trouver une bonne cachette afin de piquer un petit somne en toute sérénité. C'est aux abords de la clairière des Quatre Chênes qu'elle trouva de quoi se coucher. De la mousse, des fougères, des fourmis et même des gens d'armes. Elle les chassa à coup de patte et s'installa en grognant de mécontentement : y'avait une fourmillière pas loin. Visiblement, c'était une conspiration pour pas qu'elle dorme ... La meneuse noire ferma ses yeux bleus.

Elle courait entre le arbres. Ils étaient superbes, et étrangement rouge. Telle une ombre dans la nuit, Etoile Perdue se faufila sans savoir pourquoi dans un trou qui n'aurait pas put l'acceuillir, normalement. Elle y pénétra dedans. Il faisait sombre, mais une lumière brillait au fin fond du tunnel. Elle s'y glissa. La meneuse arriva devant la source de cette lueur. C'était une belle chatte blanche aux yeux azurés. Mais qui était-elle ? En tout cas, elle puait les Bipèdes.

-Qui êtes-vous ? demanda Etoile Perdue.

La shilouette se tourna vers elle -et la meneuse n'avait même pas remarquée qu'elle était de dos- et la transperça de son regard de nuit. Elle était incroyablement belle et tout le mâles de la forêt auraient put tomber à ses pieds sans aucun signal. Blague mise à part ... Il n'y eut aucun son, aucune parole et juste que de la lumière à en devenir aveugle.

Ovrant les yeux en sursaut, la meneuse se retira aussitôt de sa couchette improvisée en un bon. Cette chatte domestique lui disait quelque chose ... Mais quoi ?

~~

Les Quatre Chênes, antiques arbres de paix ... Que de souvenirs en ce lieu-là ! La meneuse se rapella lors de sa première assemblée. Itimidée et gênée par la précense de tout ces chats, elle s'était demandée comment elle avait fait pour arriver ici sans s'enfuir à toute vitesse. Surtout, les chefs de l'époque étaient de gros baraqués aux pelages luisants et soignés. Sans compter leurs Lieutenants qui regardaient la foule avec des regards de supérieurs ! Flippant. La chatte noire sentit alors une forte odeur de poissons. Rivière ? D'après l'effluve, le sujet était encore dans le coin. Etoile Perdue s'avança prudement entre les branchages et remarqua une tache rousse sur un cailloux. Elle la reconnut aussitôt : Etoile Eternelle, nouvelle meneuse du Clan de la Rivière. La chatte noire fit craquer une branche en y marchant dessus et s'arrêta de respirer. L'autre ne réagit même pas. Elle était endormie ou quoi ?

Etoile Perdue bondit hors de sa cachette comme un fauve et sauta vers le cailloux où était la chef de la Rivière. Elle n'avait pas l'intention de l'étriper, mais les conflits qui règnaient entre son Clan et le sien la rendait un peu suceptible et agressive ...

Parfois, dans la vie, y'a des paumés. Je crois que j'en fait partie ...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Etoile Eternelle
Admine Musette - Où est ma couronne ?
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Lun 30 Aoû - 17:20




    Parce que les rêves ne sont pas la réalité, qu'ils ne sont qu'utopiques et révèle notre vraie nature. Celle de vivre dans un monde où tout est beau, celle de vivre dans un monde ou la douleur, la tristesse, la mort n'existe pas. Nous rêvons nos désirs et nous vivons des ainsi-soit-il. Alors est-ce ça la vie? Est-ce réellement ça? Je veux comprendre. Comprendre pourquoi un jour on né et pourquoi un jour on meurt. Comprendre pourquoi le bien existe, et pourquoi le mal existe. Comprendre à quoi sert la vie. Si c'est pour souffrir, je préfère mourir, peut-être que la mort est mieux que la vie? Mon cœur est en pièce. Je suis définitivement anéantis. Un jour quelqu'un à dit: Ne prenez pas la vie trop au sérieux car nous n'en sortirons pas vivant. Voilà mon erreur. La vie m'avait offert des moments magiques, mais au fond elle nous cache la vérité. La vie n'était remplie que de peine et de tristesse. Pourquoi? Pourquoi je n'est jamais montré mes emotions, puorquoi j'ai voulu faire croire que je n'avais pas de coeur ? Oui j'en ai un, un brisé, des milliards de morceaux sur peron de la mort même. Il avait laissé un trou béant et qui saigne, qui saigne a n'en plus finir. Je sais, je connais les personnes qui m'on fait ça, ou plutôt la personne.
    Un mal être grandissait en moi. Une solitude profonde. Personne dans ce monde n'était apte à comprendre ma vision des choses. J'étais seule. Une peur grandissait jour après jour. Tout s'enchainait trop vite. Trop pour que je puisses le supporter. Je voulais prendre mon temps. Mais le temps pressait justement. Il fallait que je sois forte. Mais je ne l'étais pas. D'extérieur j'étais plutôt une chatte joyeuse et heureuse. Ce n'était qu'apparences . J'étais en réalité un être brisée, salie, honteuse, détruite par son passé. Et je ne pouvais l'oublier, il revenait toujours me remettre les souvenirs en face. Affronter la réalité et se taire. A travers la douleur et l'ignorance, la culpabilité. Le sentiment de ne pas avoir fait les choses actions au bon moment. Travailler le futur mais un futur effrayant. Ne pas regarder le passé malgré son aptitude à vous le remémorer contre votre gré. Profiter du présent alors qu'il n'est qu'inquiétude et stresse pour cet avenir si proche et incertain. Comment aller d'un pas certain alors que ce qui nous attend est inconnu ? Il faut savoir faire face à la vie avec recul et philosophie. Voilà ma solution.

    Un autre bruit me sortie une nouvelle fois de ma rêverie sauf que ce coup-ci en ouvrant grand les yeux je vis un chat, bondir sur moi les griffes bien au devant. Cela me surpris grandement et dans un mouvement plein de grâce de passai par dessus l'animal. Une fois le sol retrouvé je me demandai comment j'avais pu faire un pareil saut, bref peu importe je l'ai fait c'est entre nous je plus urgent. Action réaction comme on dit. Je fis fasse à mon adversaire, ce n'était autre qu'Etoile Perdu Meneuse du Clan du Tonnerre. D'un seul coup je repris mon calme et plaquai ma fourrure on allait quand même pas ce battre non ? En tout cas moi je ne voulais et puis quoi encore, nous étions entre meneurs et aux Quatres Chênes en plus, un peu de respect ! Je levai la tête avec dignité et lançai sur un ton faussement enjoué :


    - Alors comme ça on attaque un autre chef Etoile Perdu ? Je ne sais point ce qui te prend mais tu m'as surprise !

    Je ne voulais pas énervé la femelle mais comment dire c'était bien trop tentant, taquiné les gens était un peu mon passe temps favoris, j'adore faire ça, à un point inimaginable.


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


E t o i l e . E t e r n e l l e .
Depuis quand je meurt pas ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Lun 30 Aoû - 19:59

Comment on allume un barbecue quand il est déjà flamboyant ? J'en sais rien.

Etoile Perdue passa en-dessous de la meneuse de la Rivière sans trop savoir comment ça lui était arrivé. La chatte rousse avait fait un mouvement encore plein de grâce, à tout les coups.

-Alors comme ça, on attaque un aurte Chef de Clan, Etoile Perdue ? Je ne sais point ce qu'il te prend, mais tu m'as surprise ! dit la pêcheuse.

Etoile Perdue coucha les oreilles en arrière et sa queue battit une mesure que seule elle pouvait entendre et comprendre. La meneuse du Tonnerre savait que trop bien quelle celle de la Rivière aimait taquiner les gens. D'une voix qu'elle voulait calme et posée, Etoile Perdue marmonna :

-Je t'ais peut-être surpris, mais je l'ai été tout autant que toi en te voyant ici.

Pas le temps de s'attarder sur les détails, comme qui dirait. La chatte noire n'aimait pas trop le Clan de la Rivière pour quatre raisons. La première était les conflits qui déchiraient les deux tribus pour cette histoire de territoires qui appartenaient autrefois aux nageurs, sois-disant passant, des légendes racontent que ces terrains appartiennent au Tonnerre depuis la Nuit des Temps, et ces autres chouillas au sujet des proies venant d'un côté et arrivant de l'autre ... Quand Etoile Perdue pensa qu'elle était normalement ici pour arrêter ses fonctions, là, elle était plutôt mal barrée dans son genre. Ensuite, la deuxième raison était que le Clan de la Rivière aimait bien se vanter au sujet de ses poissons, qui foisonnaient ausis bien en été qu'en hiver. Les membres de ce Clan ne ratait pas une occasion pour en faire des éloges. Ensuite, la troisième raison était le Chef lui-même. Trop taquin, à l'avis de Etoile Perdue? C'était, certes, une bonne chef, mais elle avait bien trop la langue pendante, aux yeux de la meneuse du Tonerre. Quatrième raison : la trop grande activité de ce Clan. Il patrouillait bien trop aux abords de ses frontières et c'en devenait agaçant, au bout du compte. Où qu'aille Etoile Perdue, elle sentait leurs effluves, sauf aux Terres Libres. C'était pour elle casiment impossible d'imaginer la puanteur du poisson qui devait règner dans le Camp des nageurs ...

A son tour de briller sous des taquineries ! La meneuse du Tonnerre scruta les environs. Elle ne décela qu'une faible odeur de lapin et une trop forte de poisson. Alors, Etoile Perdue se coucha en face de la chef de la Rivière et la transperça de son regard bleu.

-Comment ça va, au Clan ? Je ne te demande pas de dévoiler tes secrets, mais si tu veux bien m'en fournir un ou deux, je t'en serais reconnaissante.

Yeah ! C'était la plus belle provocation qu'est put lancer Etoile Perdue dans toute sa vie. Elle se promit de ne plus jamais l'oublier et de s'en vanter auprès des chatons de son Clan.

Techniquement parlant, un chat peut pas connaître TF1, mais il connait à prendre ou à laisser ...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Etoile Eternelle
Admine Musette - Où est ma couronne ?
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Lun 30 Aoû - 23:54



Je t'aime.

    Je pense à toi chanque jour comme le soleil pense à la lune et à leur fameuse rencontre. Tu sais c'est comme une rose qui se fâne, sa couleur s'éfface mais sa beauté reste intacte. Je ne sais pas si c'est sain de pensé encore à toi de cette manière mais je m'en fou, tu habite mon âme, tu remplie mon esprit de lumière, tu m'éclaire. Je ne sais pas non plus pourquoi je ressens encore et toujours cela mais malgré la distance, le temps et les différences je suis dépendante. Lorsque ton image s'imprime devant mes yeux et me voile le paysage je me sens d'un seul coup bien, libre et à nouveau sereine. Quand le vent souffle et ébouriffe mon pelage je sens ton odeur dans mes narines, cette si subtile odeur, oui tu as un parfum de baie sauvage, tu te souviens que je te le disais à chaque fois que tu te collais contre moi ? Surement pas. Mais moi oui, je me souviens aussi de ton haleine, c'était sauvage, bestial et tellement doux, il n'y a pas de senteur existante pour pouvoir la décrire. Comme le temps passe mais ton regard lui le traverse, tes magnifiques yeux verts avec cette jolie pointe de gris, quand tu me regardait ils brillaient comme deux étoiles, et quand j'allais mal ils se remplissaient de larmes pour pleurer avec moi, tu sais c'est si bon de me rappeler de tout cela car sans ton image je ne serai que souffrance, peine et douleur. Parler de toi au passé me brise le coeur mais c'est ainsi, on ne revient pas en arrière et par conséquent sur notre histoire. Tu as fait des erreurs mais j'en ai tellement fait aussi, tant de choses que je regrette aujourd'hui, quand je me remémore les moments passé ensemble ils sont tous merveilleux alors pourquoi ? Oui pourquoi tu ais partis hein, va-y dis moi pourquoi tu m'a laisser seule de cette manière.

    Je te hais .

    Tu es le poisons qui enflamme mon sang et d'où je tire surement mon nom, j'ai une haine immense envers ta personne, toutes tes mimiques et tes petits sourires hautains me reste en travers de la gorge. Toutes ces fois où tu ne venais pas à nos rendez-vous, toutes ces fois où je disais t'aimer et où tu ne répondez pas. Combien de fois tu as dis désolé mais entre nous ce ne sera pas possible et puis finalement tu cédais laissant un peu ton clan de côté, combien de fois tu parlais de trahison et ensuite tu enroulais ta queue autour de la mienne ? Je ne comptes plus. J'ai comme un arrière gout amer de notre histoire, comme si la digestion était mauvaise mais le repas délicieux. On dit toujours que l'amour rend aveugle, tu m'a rendu aveugle, masquant tes défauts et faisant ressortir tes qualités. Tu m'a rendue dépendante, tu m'a rendu accrocs , couvrant mes yeux d'un voile d'amour et de tendresse. Je t'en veux terriblement c'est plus fort que moi, je te le reproche et ça c'est certain. Ce que j'ignore c'est pourquoi le jour où tu m'as dis " tout est fini " je ne t'ais craché ma haine au visage. Peut-être parce-que Jenn je t'aime malgré toute cette souffrance. Ceci ne reste pas sur car tu sais que j'ai beaucoup pleuré mais tu n'étais plus là pour le faire avec moi. C'est étrange mais je sens, non je vie ce que tu vie dans certaine situation, j'ai la nette impression d'être connecté à toi. Je t'appartiens mais je te dis aurevoir mon amour.

    Une larme coula sur mon visage, pourquoi je pense à tout cela maintenant ? Aucunes réponse, normal idiote c'est à toi que tu parle ! Je pris une grande inspiration et m'apprêtais à répondre à la pique de la meneuse adverse, elle avait dit avec exactitude " Comment ça va, au Clan ? Je ne te demande pas de dévoiler tes secrets, mais si tu veux bien m'en fournir un ou deux, je t'en serais reconnaissante." Cela me redonna soudain le sourire et j'affichais alors une mine supérieure et à la fois faisais semblant d'être navré pour elle. Je répondis toujours avec ce petit sourire en coin, cette attitude me fis soudainement pensé de nouveau à Jenn, il avait la même expression que moi en cet instant:

    - Tout va pour le mieux merci, et toi pas trop dur ces derniers temps ? Désolé mais il serai contraire à nos règles de te donner quoi que ce soit et je doute fort que mon Clan approuverait mon geste. Ah oui au fait en quoi cela te surprend t-il que je sois ici c'est un territoire neutre et calme parfait pour la méditation .

    Je sais c'étais peut-être méchant mais qui n'a jamais dit de phrases à doubles sens ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


E t o i l e . E t e r n e l l e .
Depuis quand je meurt pas ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Mar 31 Aoû - 10:00

Quand on a pas ce que l'on aime, aimons ce que l'on a.

Souffle retenu et queue battante, Etoile Perdue attendait. Quoi ? La réponse à sa provocation. Elle ne s'attendait pas du tout à la remarque qui allait venir, mais ce n'était pas bien grâve. La meneuse du Tonnerre se surprit à penser qu'elle n'aurait peut-être pas dut dire ceci d'un ton si provoquant. Disons que chez elle, tout était bon pour provoquer : Clans, Guerriers, Territoires et Apprentis. Faut dire qu'elle était très suceptible sur les bords. Pencher de côté devant quelqu'un d'autre n'était pas son genre et elle préférait aller droit au but et ne pas flaner sur les détails. Pour la meneuse du Tonnerre, tout devait allez avec droiture et justesse, même si elle ne se gênerait pas d'étriper un chef ennemi si l'occasion se présentatit. Etoile Perdue n'est pas du genre calme, si l'on peut dire. Ses pensées pouvaient la détourner très facilement du droit chemin.

-Tout va pour le mieux, et toi, pas trop dur ces derniers temps ? Désolé mais il serait contraire à nos règles de te donner quoi que ce soit et je doute fort que mon Clan approuverait mon geste. Ah oui, au fait, en quoi te surprend-t-il de me trouver ici ? C'est un territoire neutre et calme, parfait pour la détente.

C'est ça ! Et rajoute donc qu'Etoile Perdue en a besoin, pendant que t'y est ! La meneuse noire médita un instant sur le "pas trop dur ces derniers temps" et préféra ignorer l'ironie. Oui, tout l'monde savait que le Clan du Tonnerre essuyait des orages de fortes pluies et que à cause de ça, les proies allaient se cacher plus profondément dans les territoires du Clan du Tonnerre; rendant alors la chasse plus longue et plus difficile ...

-Tout va pour le mieux aussi ... se contenta de répondre Etoile Perdue d'un air mystérieux et légèrement trop froid.

De plus, la façon de regarder de la meneuse de la Rivière rendait la tension un peu plus palpable qu'elle n'aurait dut l'être ... Difficile de garder son calme quand on vous regarde de haut. Surtout que la chatte noire était petite sur patte ... Ca n'arrangeait pas les choses.

-On ne manque pas de gibiers et les pluies se font de moins en moins violentes, si tu veux savoir, Etoile Eternelle. Nous n'aurons donc aucun mal à nous défendre en cas d'attaque. De plus, les proies abondent, nous ne manquons de rien ... dit Etoile Perdue avec un sourire en coin, comme l'avait fait la nageuse un peu plus tôt.

Sauf de guerriers. Le Clan du Tonnerre manquait de guerriers.

Un silence est parfois mieux qu'une parole ...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Etoile Eternelle
Admine Musette - Où est ma couronne ?
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Mar 31 Aoû - 14:59



    Dur, dur de vivre, dur, dur de lutter quand ça ne sert plus à rien, juste à souffrir encore plus. C'est remplie d'obstacles, c'est plein d'épines, de noir, de peur et de haine, mais c'est beau. C'est beau à vous en crever les yeux, à vous les faire briller après des mois de désespoir. Le monde est merveille, la vie est merveille, il faut peiner pour le découvrir et il faut se battre pour que cela reste sous nos yeux éblouies. Avoir pour seul but de rester heureux c'est ce qui fait que l'on réussit dans la vie. Etre un autre n'est pas une solution être soit est la pire. Comment d'écrire la vie d'une personne sans cracher au visage du créateur de ce monde. Possible. Impossible, oui mais quoi? La vie est impossible, un enchevêtrement de malheurs, et de peines. Comment aimer le Terre lorsqu'elle vous regarde avec haine. Impossible, une fois de plus. Le monde ce résume à ce mot, c'est triste mais véridique. Oui, je dis oui à la paix mais ce oui ne sert à rien, juste à montrer mon propre désaccord face à une chose qui ne changera jamais. Impossible est le changement.
    Un jour peut-être le monde chagera, un jour peut-être les gens seront plus élégants, un jour peut-être la haine sera un sentiment respectable. Un jour peut-être le Soleil sera le signe de la nuit et la Lune signe de vie. Un jour peut-être les animaux n'auront plus aucune craintes et les humains aucune peurs.

    "Il lui souri mais ne vint pas jouer avec elle, et malgré cet évident rejat elle ne put lui en vouloir, elle ne put se dire qu'avec ce tigre elle perdait son temps. Muse ne savait pas trop ce qu'elle avait, un sentiment différent et étrange la pris alors. Elle regarda le grand mâle et repris son calme, ce silence entre eux elle l'aimait bien finalement. L'instant était presque magique, mais elle savait parfaitement qu'elle était la seule à ressentir cela. C'était si dur d'avoir des sentiments pour une personne et de savoir qu'ils n'étaient point commun. Elle faillit fondre en larmes sur le moment mais elle se repris, se motiva mentalement et surtout oute seule comme une grande. Seule... voilà ce qu'elle était , seule, car malgré ses nombreux amis, son clan, elle n'vait personne qui l'aimait profondément et avec qui elle pouvait tout partager.
    Mais aujourd'hui une chose était sure, elle l'aimait, cela mettrait du temps pour qu'elle lui avoue, elle ne le ferais peut-être jamais. En tout cas c'était ainsi et elle savit que maintenant elle allait être malheureuse et qu'il allait lui manquer. Pourtant elle ne pouvait faire autrement, elle le contempla encore un moment dans un magistral silence. Elle mit fin à la torture en déclarant d'une vois basse:
    - Je dois partir, aurevoir et bonne nuit Jenn. En espèrant te revoir bientôt."


    Le souvenir de notre première rencontre était douloureux mais il en ai ainsi .

    -Tout va pour le mieux aussi ...

    Faux, je ne n'étais pas stupide et je savais parfaitement que la meneuse mentait et mentait beaucoup même, durant cette période froide de l'année le Clan de la Rivière était de loin le mieux nourrit et celui qui s'en sortait le mieux mais je ne tiens pas à m'en venter, contrairement à ce que croit Etoile Perdue je suis loin d'être mauvaise, j'ai juste pas envie de développer une amitié spéciale avec le clan du Tonnerre. Pas que je les considère comme une menace mais bon bref, elle reparle, que va t-elle sortir encore comme mensonge ? :

    -On ne manque pas de gibiers et les pluies se font de moins en moins violentes, si tu veux savoir, Etoile Eternelle. Nous n'aurons donc aucun mal à nous défendre en cas d'attaque. De plus, les proies abondent, nous ne manquons de rien ...

    Le tout sortit avec le même à l'instar de moi un petit sourire. Je ne pus retenir un rire, surement nerveux. Je plantai mon regard bleu glacé dans celui de la femelle et lançai un tout petit peu agressive :

    - Je ne conseille pas aux membres du clan du Tonnerre de venir nous chercher du gibier, je connais votre situation, faites gaffent .


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


E t o i l e . E t e r n e l l e .
Depuis quand je meurt pas ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Jeu 2 Sep - 16:16

    "Je connais votre situation, faites gaffent" ... Cette parole résonna durement dans l'esprit de la chatte noire et celle-ci se retint de ne pas lui sauter à la gorge. Non mais, de quoi elle se permettait ? Etoile Perdue la darda de son regard bleus-nuit, avec un mépris non-dissimulé. Des doutes traversaient maintenant la conscience de la meneuse du Tonnerre : Etoile Éternelle aurait-elle envoyée des espions dans ses terres ? Elle coucha les oreilles en arrière et remua la queue, en faisant bien comprendre à la chef de la Rivière que provoquer ouvertement Etoile Perdue ne serait pas sans prix ... Les poils hérissés et mes griffes sortit, Etoile Perdue voulait lui sauter dessus et l'étriper : mauvaise idée. Se battre ne ferait rien de mieux que de gâcher une de ses vies, et elle en avait encore besoin. Etoile Perdue se força à se calmer, mais les crocs toujours découverts, elle sauta sur un autre rocher et tourna le dos à la meneuse des pêcheurs ... Raaaargh, elle n'aimait franchement pas sa façon de la regarder de haut, surtout qu'Etoile Perdue devait assurer sa position au rang de Chef, car les conflits pourraient déranger ses responsabilité. C'était franchement pas le moment de déclencher les hostilités ! La belle chatte noire leva la tête vers les Quatre Chênes.

    Un combat perdu en valait mieux que deux d'échoués ... Etoile Perdue s'égara dans les feuillages des grands arbres. Leurs feuilles vertes semblaient observer la meneuse avec des yeux invisibles et elle avait l'impression qu'elles lui jetaient des regards de pitié. C'était sûrement ce que faisait Etoile Éternelle dans son dos.

    Son esprit vagabonda entre la réalité et les rêves ...

    -Adieu ...

    Cette parole ranima dans son coeur une flamme qu'elle croyait disparue à jamais. Une flamme qui lui causait douleur et chagrin, peine et amour, ainsi que joie et malheur... Une flamme qu'elle n'avait jamais entraperçue depuis un certain concours de conséquences dans sa jeunesse. Une peine qui se ranimait, une autre qui disparraissait au tréfond de l'Enfer, attendant le moment propice pour resurgir et provoquer douleur et agonie sur son passage.

    -Je ne t'aime plus ...

    Ce fut la plus dure phrase qu'Etoile Perdue due affronter dans sa jeunesse. C'était lors de sa nomination au rang de Lieutenant, le mâle qu'elle aimait lui avait dit, d'un ton sans regrets :

    -Je ne t'aime plus ... Adieu ... J'espère ne plus te revoir à l'avenir ... Je m'en vais à tout jamais ...

    "J'espère ne plus te revoir à l'avenir ..." Cet imbécile avait-il donc peur des petits qu'elle était susceptible de porter ou il l'avait tromper avec une autre ? Quoi qu'il en soit, notre Lieutenante avait sombré dans la dépression, et l'avait regarder rejoindre une vie de vagabonderies en travers les terres de son Clan. Finalement, lors de l'accouchement, Etoile Perdue avait fait une fausse couche.

    -Je suis désolée ... avait murmurée la Guérisseuse de l'époque.

    La Lieutenante avait compris, à cet instant, que son plus grand espoir ne serait jamais réalisé : elle n'aurait jamais de famille à elle, sauf le Clan du Tonnerre.

    Etoile Perdue réintégra la vérité avec violence.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).


Dernière édition par Etoile Perdue. le Jeu 30 Sep - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Mer 29 Sep - 18:14

UP.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Etoile Eternelle
Admine Musette - Où est ma couronne ?
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Jeu 30 Sep - 17:49

Citation :
Etoile Perdue réintégra la vérité avec violence. La voix d'Etoile Eternelle l'avait ramenée de son mauvais rêve et la meneuse du Tonnerre l'en remercirait jamais.

Je peux pas rép tant que cette phrase est dans le rp ^^

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


E t o i l e . E t e r n e l l e .
Depuis quand je meurt pas ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Jeu 30 Sep - 17:55

| Fait =) |

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Chute Mortelle.
ADMINE DEVIL Une folle lâchée dans la nature ! Si si, j'vous jure.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi o/

MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    Dim 17 Oct - 10:19

Up.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


C.hute M.ortelle...
T.he E.vil.



Tank you for Clik x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guiding Light - Free-    

Revenir en haut Aller en bas
 
Guiding Light - Free-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!&#8207;
» Editeur light libre
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans  :: > Territoires Libres :: Les Quatre Chênes-
Sauter vers: